Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 23/03/2021

Le 3 décembre 2020, le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) a adressé au Conseil régional d’Île-de-France une note d’alerte sur la situation des jeunes Franciliens. Une note où le Ceser partage la « très grande inquiétude de la société civile organisée quant à l’impact de la crise sur la jeunesse » et propose « des recommandations complémentaires » aux actions déjà engagées par l’État ou la Région.

Crédit : Marta Nascimento / REA

L’idée a fait son chemin au cours de l’été dernier. Alors que 750 000 jeunes sont attendus sur le marché de l’emploi en France à la rentrée (dont une part importante en Île-de-France), la crainte de l’explosion du chômage des jeunes est dans toutes les têtes. « Au moment où l’État lançait son plan ‘1 jeune, 1 solution’ et que s’opérait une réflexion autour de ses déclinaisons régionales, nous souhaitions montrer que nous étions capables d’être réactifs et d’apporter nous aussi – acteurs de la société civile – des idées pour combattre le chômage des jeunes », retrace Philippe Lengrand, président CFDT de la commission emploi du Ceser. La contribution, présentée par Saleha Gherdane, représentante du collège des associations, prendra la forme d’une courte note d’alerte adressée au Conseil régional d’Île-de-France.

CHÔMAGE EN HAUSSE CHEZ LES MOINS DE 25 ANSjob a la carte cfdt 


Chiffres à l’appui, le Ceser dresse d’abord quelques constats. « La crise complique sérieusement la recherche du premier emploi pour tous les jeunes et aggrave les situations déjà précaires des jeunes sans emploi ni formation. Par ailleurs, elle place dans une extrême fragilité un grand nombre d’étudiants privés de ressources, avertit la note. Cette crise renforce aussi les fractures territoriales franciliennes, en isolant davantage les jeunes habitant les territoires ruraux éloignés de la métropole ou les quartiers prioritaires de la ville ». De récentes statistiques, reprises dans le tableau de bord francilien de l’INSEE, confirment que les moins de 25 ans ont payé un lourd tribut sur le front de l’emploi en 2020 : si le nombre de demandeurs d’emploi en Île-de-France, toutes catégories confondues, a augmenté de 8,6 % entre fin 2019 et fin 2020, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans bondit, lui, de 19,4 % sur la même période. « La situation est urgente car les jeunes sont moins protégés que les autres catégories de la population par les dispositifs d’amortissement de la crise », souligne Philippe Lengrand.

UNE DIZAINE DE PROPOSITIONS SUR LA TABLE


Loin de s’en tenir aux constats, le Ceser formule par ailleurs une dizaine de préconisations. Certaines pour tous les publics jeunes : meilleure prise en compte des besoins en logement et mobilités, assouplissement des conditions d’accès au conseil en évolution professionnelle, abondement régional du compte personnel de formation, soutien accru aux expérimentations « Territoires zéro chômeur », etc. D’autres propositions s’adressent à des publics plus ciblés : fléchage des formations aux métiers en tension vers les jeunes qui ne sont ni en formation ni en emploi ; création d’une plateforme pour recenser les entreprises recrutant des alternants par bassin d’emploi ; développement de modules de formation courts pour les jeunes souhaitant se former dans les filières d’avenir ; aide de la Région aux entreprises qui embauchent un.e jeune diplômé.e en situation de handicap, etc.

Le Ceser appelle, pour conclure, le Conseil régional à « pleinement remplir sa fonction de chef de file et de coordinateur auprès de tous les acteurs mobilisés » et l’invite à « réagir massivement et urgemment pour éviter le pire. Quoi qu’il en coûte », conclut la note, en référence à la désormais célèbre formule présidentielle.

 

                                                                                         

nadia bosc cfdt idf

3 QUESTIONS À NADIA BOSC,
SECRÉTAIRE RÉGIONALE CFDT EN CHARGE DU DOSSIER « JEUNES »

FACE À LA SITUATION PRÉOCCUPANTE DES JEUNES, LE PLAN « 1 JEUNE, 1 SOLUTION » EST-IL SUFFISANT ?


Avec son enveloppe de 6,5 milliards d’euros, ce plan a apporté des premières réponses pour amortir la crise qui frappe particulièrement les jeunes de 16 à 25 ans. Dans le volet emploi, nous sommes satisfaits par exemple des aides débloquées pour recruter des alternants, des compensations de charges pour tout recrutement de jeune ou de l’objectif de doublement du nombre de bénéficiaires de la garantie jeunes. Il faut maintenant que l’on donne aux missions locales – en charge de cet accompagnement – les moyens de ces ambitions. Nous demandons aussi que l’accent soit mis sur le service civique ou encore sur les formations aux métiers du numérique et de la transition écologique.


QUE REVENDIQUE LA CFDT POUR LUTTER CONTRE LA PRÉCARITÉ GRANDISSANTE CHEZ LES JEUNES ?


Sur la question de la précarité, le plan ne répond pas à toutes les situations. Dans cette crise, les jeunes sont moins protégés que les autres et sortent souvent des radars des dispositifs d’amortissement comme le RSA ou l’activité partielle. C’est pourquoi la CFDT revendique l’assouplissement de l’accès au RSA pour les jeunes, en limitant à un an la condition d’activité préalable (contre deux aujourd’hui). Plus globalement, la CFDT demande que soit mis en place un pack global d’accompagnement pour les jeunes.


LA CFDT ÎLE-DE-FRANCE ORGANISE PROCHAINEMENT UN FORUM DE L’EMPLOI DES JEUNES À PARIS. PEUX-TU NOUS EN DIRE PLUS ?


Cette 6e édition de notre forum de l’emploi des jeunes et de l’apprentissage aura lieu pour la première fois à Paris (en partenariat avec la Mairie du 13e, la mission locale et Pôle emploi). Le principe : partager notre réseau avec les jeunes, grâce à l’aide de nos délégués syndicaux d’entreprise. Prévu d’abord en octobre, le forum a déjà été reporté deux fois en raison de la situation sanitaire. Notre objectif est de pouvoir l’organiser d’ici fin juin. Pour cette édition, nous avons souhaité mettre un accent particulier sur l’emploi des personnes en situation de handicap et de nombreux postes leur seront proposés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :